Catégorie : L'art de l'aquarelle
Affichages : 6542

   

L’Art de l’Aquarelle est un magazine trimestriel, publié par les éditions Diverti,100 pages.

Le numéro 14 est paru en septembre 2012.

Introduction

ada decouverte Je me suis abonné fin 2010 à cette revue, dont j'imagine qu'elle est publiée en diverses langues, tant les artistes présentés sont de nationalités diverses.

Le caractère international ne me gène pas du tout, au contraire j'apprécie beaucoup les peintres américains. Je suis devenu accroc de cette revue, et j'ai même commandé les numéros qui me manquaient.

Vivant à l'étranger, ce n'était pas vraiment commode, mais avec un poste restante auprès d'une personne de confiance, je récupère les nouvelles parutions à peu près dans les temps.

Actualité

Prenons le numéro 14  comme exemple pour présenter la structure du magazine.

Les 15 premières pages traitent de l’actualité artistique en France et dans le monde, avec un zoom sur des expos ou des évènements.

lionsDans ce numéro,

  • la biennale de Shangai 2012
  • un article sur la 145ème exposition de l’American Watercolor Society.
  • La révélation de deux aquarellistes français Benoit Chalut et Jean Marc Misiaszek

Un peu d'histoire avec Eugène Isabey (1803-1886), aquarelle et gouache à l’occasion de l’exposition qui lui est consacrée actuellement au département des arts-graphiques du Musée du Louvre.

Puis un dossier juridique sur la copie, la limite entre oeuvre inspirée et contrefaçon.

Entretien

games-s

Give a Damn! Bill James - 21X28cm

Nous découvrons ensuite deux artistes sur une dizaine de pages chacun:

  • Un grand entretien avec l’américain Bill James qui peint à l’aquarelle sur gesso.
  • Le parcours artistique de l’australienne  Amanda Hyatt et un décryptage de l’un des ses tableaux

A travers le monde

mondal-s

She de Samir Mondal

Découvertes d'autres auteurs:

abe-toshiyuki-s

The shining flow, Abe Toshiyuki, 29×43cm

Technique

S'insère au milieu du dossier la leçon d'aquarelle de Janine Gallizia... Je redoute toujours qu'une de mes créations se retrouve dans ces pages, les critiques sont justes, mais ... dures.